ISO 29500, qui perd gagne

Voila, l’OOXML devient l’ISO 29500 depuis le 16 avril. Après avoir été rejeté de partout, virage à cent quatre-vingt degrés.

Microsoft s’en félicite :

Les propositions d’amélioration de la spécification du format qui ont été réalisées par les 87 organisations nationales des membres de l’ISO au fil des quatorze mois du processus ont contribué à élever Open XML au rang de standard international 29500. Celui-ci concerne les fichiers des applications de traitement de texte, de présentations et de feuilles de calcul.

OOXML, proposé par l’ECMA International a reçu 75% de soutiens, lui permettant de rejoindre les formats HTML, PDF et ODF reconnus comme formats de documents en tant que norme ouverte de l’ISO/IEC. « Les recommandations et avis des experts techniques, des clients et des gouvernements dans le monde ont considérablement amélioré la spécification d’Open XML et l’ont rendu encore plus utile pour les développeurs et les clients. Nous sommes résolus à supporter cette spécification récemment approuvée avec nos produits, et nous continuerons à travailler avec les organismes de normalisation, les gouvernements et l’industrie pour promouvoir une plus grande interopérabilité et favoriser toujours plus l’innovation », a indiqué Tom Robertson, directeur général de l’interopérabilité et des normes chez Microsoft Corp.

ODF « L’intense travail conduit au sein de l’Afnor et de la Commission de normalisation compétente aura permis à la France de contribuer grandement à l’amélioration de cette nouvelle norme. L’évolution de la position de l’Afnor sur la base d’éléments objectifs et rationnels est un signal positif pour tous les acteurs soucieux d’œuvrer sereinement et concrètement à l’amélioration de l’interopérabilité des systèmes d’information aux bénéfice des utilisateurs », a estimé Marc Mossé, directeur des Affaires Publiques et Juridiques de Microsoft France.

La norme étant désormais adoptée, je crains que l’Europe ne pourra pas obliger l’ISO à revenir en arrière. On se retrouve donc avec une norme de plusieurs milliers de pages (plus de 14 000 si je ne me trompe pas), incomplète à ce jour et qui incorpore des formats propriétaires.

Il est à prévoir que cette norme, qui sera probablement la seule implémentée dans Office®, éclipse ODF (ISO 26300). On pourrait naïvement croire que l’OOXML va permettre une meilleure interopérabilité et que finirons les problèmes de compatibilité entre versions d’Office. Las, la version d’OOXML implémentée dans Office 2007 est déjà différente de l’ISO 29500. On peut d’ores et déjà craindre que Micro$oft va renouer avec son petit jeu habituel et faire en sorte que chaque version d’Office incorporera une version d’OOXML non compatible avec les versions précédentes et, à fortiori, non compatible avec d’autres suites bureautiques.

Bref, alors que l’interopérabilité aurait pu sortir vainqueur et être renforcée grâce à la normalisation ISO, il faut se rendre à l’évidence qu’il n’en est rien. La seule preuve de la bonne volonté de M$ quant à sa volonté d’interopérabilité serait qu’ils implémentent ODF aussi bien que OOXML dans Office… Mais comme disait Rudyard : ceci est une autre histoire.

ISO division of M$

Partager
Ce contenu a été publié dans Informatique, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à ISO 29500, qui perd gagne

  1. jbj dit :

    Et ouais…Micro$oft et ses milliards de dollars, ça aide à prendre des décisions, malheureusement.
    Par contre, je ne suis pas très au courant, mais je sais qu’ils ont été condamnés à publier de la doc sur leur formats, etc. Est-ce que, d’après toi, cela permettra au concepteurs de logiciels tiers de mieux lire leurs formats?

  2. herisson dit :

    Si j’ai bien compris, ils ont publié les spécifications doc, xls, etc. (contraint et forcé). Celles qui vont être abandonnées au profit de ooxml. Donc rien de mirobolant.
    Ensuite, il y a d’autres spécifications qu’ils sont obligé de partager mais contre rémunération (modeste ?). Les protocoles de communications interne de Windows par exemple.
    Vu que MS risque (sic) de ne pas suivre sa propre norme (la vieille chanson) – je te rajoute une, soi-disant, fonctionnalité par-ci, une autre par là – les concurrents seront gros-jean comme devant.
    Wait and see.

  3. jbj dit :

    Ouais, rien d’étonnant. Ils vont faire ce qu’ils sont obligés, en trouvant sans cesse des parades légales pour compliquer la taches des concurrents…Et comme tu le souligne, ne pas suivre leur propre norme, ce serait en effet pas la première (Ni la dernière) fois!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.