Réflexions sur le créationnisme

Voiture d'un créationniste pur jus sur WikipediaJe repensais au créationnisme et je me suis fait quelques réflexion. Je veux parler du créationnisme « Terre jeune », il ne faut pas mélanger tous les créationnismes.

Le créationnisme est une version extrême du principe anthropique fort qui dit, en gros :

S’il existe des observateurs capable de s’interroger sur l’Univers c’est qu’il a été conçu pour en permettre l’apparition.

Décortiquons un peu cela. D’abord, le principe anthropique dans sa version forte implique une action extérieure à la création de l’Univers, on entend par là un Dieu. Ensuite, les observateurs sont des êtres vivants suffisamment intelligents pour être capable de s’interroger sur l’Univers, autrement l’Homme (bien que formulé comme ci-dessus, il n’exclut pas d’autres possibilités).

Le créationnisme en est une version extrême car il stipule non pas que l’Univers à été crée pour évoluer vers l’Homme mais tel quel. À l’encontre de tout ce qui se fait en sciences depuis Copernic, le « créationnisme scientifique » (sic) remet l’Homme au centre de l’Univers. Enfin, pas tout à fait au centre de l’Univers mais au centre de la Création. On retrouve donc le principal défaut du créationnisme qui mêle science et spiritualité/théologie.

Le plus dangereux de tout cela est que ce genre de créationnisme réfute toute approche scientifique dès lors qu’elle ne permet pas d’atteindre le but recherché. La méthode importe moins que le but à atteindre, prouver que Dieu existe… ou s’agit-il plutôt de prouver égocentriquement que l’Homme est l’aboutissement de l’Univers ?

Une autre réflexion qui me vient est la suivante : que feraient les créationnistes s’il apparaissait que nous ne sommes pas seuls dans l’Univers ? Que par quelque moyen que ce soit, nous ayons la preuve qu’il existe une intelligence hors Terre. Cela bouleverserait leur belle théologie, l’Homme ne serait plus l’aboutissement privilégie de Dieu. Donc, il devrait clamer que cette, éventuelle, preuve est fausse voire une mystification. L’autre possibilité serait de conserver l’Homme comme centre de la Création et que cette intelligence serait sous-humaine… Un refrain bien connu dans l’histoire.

Le créationnisme « Terre jeune » n’est qu’un des symptômes de la lecture littérale des textes sacrés. Et c’est assez effrayant, le littéralisme abolit la liberté de réflexion puisque la cosmogonie indique déjà comment est né l’Univers, plus besoin de chercher. Pire encore, puisque les méthodes scientifiques donnent des résultats différents, elles doivent forcément être erronées.

Il faut apprendre aux gens à penser par eux-mêmes et à ne pas mêler sciences et spiritualités. Je pense que c’est très important pour le devenir des sciences, dans le cas contraire on risque de retomber dans les dérives de la science Aryenne qui rejetait la science juive (dont ls théories d’Einstein) ou de la science soviétique.

Partager
Ce contenu a été publié dans Billets d'humeur, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.